TEAM BUILDING « développement d’équipe »

 

I.   Les objectifs : Dynamiser et développer une équipe pour :

II.  Les étapes du Team Building ABCD

 

L’évolution des équipes : les logiques de management situationnel

a. Le modèle en 6 étapes :

L’objectif pour le coach, est de définir à partir des histogrammes, la nature de l’intervention de team building appropriée, dans une logique de
« management situationnel ». Ce type de management utilise les 6 modes à la fois, selon les acteurs, les problèmes, leur urgence, et les enjeux.

  Activité de groupe: constituer les histogrammes de management d’équipe

b. Élaboration d’une identification de l’équipe :

c. Si une équipe échoue… selon W . SCHUTZ :


La force d’une équipe n’est pas forcément proportionnelle à la somme des qualités individuelles de ses membres. Si celles-ci ne sont pas mises au service d’un objectif partagé, on assiste à des prouesses individuelles intéressantes, mais qui ne sont pas obligatoirement au service de l’intérêt commun !
 

 

Les Applications managériales du modèle

  La théorie du « curseur »

Manager/coach = aider l’autre à se débrouiller seul, inviter la prise d’initiatives et l’expression spontanée.
Quelle est la bonne position du « curseur » qui

puce Convient à la situation ?
puce Ménage la possibilité pour les acteurs de se développer ?

  Intégrer les signes de reconnaissance

Se placer dans une économie positive de signes de reconnaissance : reconnaître au préalable comme étant un besoin fondamental des personnes.

III. Méthode pratique : Elaborer une vision partagée